ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Auvergne

Energies et matières renouvelables

Bois énergie

Contexte régional

L’Auvergne, avec environ 700 000 ha, se place parmi les premières régions forestières de France, la forêt couvrant plus du quart de son territoire.

La première énergie renouvelable produite et consommée dans la région est le bois-énergie, constitué majoritairement par le bois bûche.

Le bois-énergie constitue un des deux leviers majeurs identifiés dans le Schéma régional climat air énergie (SRCAE) auvergnat pour atteindre l'objectif régional de porter la production d'énergies renouvelables à 30 % de la consommation énergétique de 2020.

En effet, les travaux d’exploitation forestière génèrent à l’heure actuelle des quantités très importantes de sous-produits dont une partie pourrait être valorisable sous forme d’énergie. Un autre gisement énergétique est constitué par la valorisation de bois de rebut propres (ni traités ni souillés). Enfin, les 600 à 700 000 m³ de sciages commercialisés chaque année par l’activité de première transformation du bois génèrent d’importants volumes de sous-produits : sciures, écorces, dosses, délignures, chutes courtes.

Action régionale

L’ADEME est associée au conseil régional d’Auvergne, aux 4 conseils généraux et à l’Europe (Fonds européen de développement régional [FEDER]) pour soutenir le recours à l’énergie bois.
Peuvent être aidés les études de faisabilité et, dans le cadre de l'appel à projets annuel, les investissements concernant les nouvelles opérations (chaudières bois dédiées ou réseau de chaleur avec chaufferie bois) et l’organisation de l’approvisionnement en bois-énergie (plateformes, matériels de broyage).
Des structures d’animation relayent la politique de l’ADEME sur le terrain de façon à favoriser l’émergence des projets (le Syndicat départemental d'énergie de l'Allier [SDE 03] depuis 2013, Bois Énergie 15 dans le Cantal depuis 1996, l’Agence locale des énergies et du climat Aduhme dans le Puy-de-Dôme depuis 2002 et plus largement les Espaces INFO ÉNERGIE dans les autres départements).

Par ailleurs, fin 2010, le ministère chargé des forêts et l’ADEME ont retenu l'Auvergne comme région pilote dans le cadre du Plan de mobilisation de la biomasse (PDF - 520.9Ko) pour la mise en place d’un projet exemplaire et reproductible de mobilisation de la ressource forestière. Ce projet consiste à réunir, sur un territoire choisi, les conditions d’une mobilisation efficace de la ressource en bois dans le respect des exigences d’une gestion forestière durable. Les volumes supplémentaires ainsi mobilisés pourront couvrir l’ensemble des usages (scieries, industries de la pâte à papier et des panneaux, installations productrices d’énergie).

La Direction régionale de l’ADEME et la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) pilotent conjointement ce projet sous la présidence du Préfet de la région Auvergne.
Début 2013, huit actions sont en cours de réalisation.

Exemples de réalisations

Une commune (Randan) et un industriel (entreprise EMS) associés pour valoriser des déchets de bois (63) (PDF - 561.5Ko) : un broyeur, une plateforme couverte pour le stockage de bois déchiqueté, une chaudière bois de 250 kW.
Un réseau de chaleur bois au pays d’Ambert pour le centre omnisport, le collège et le gymnase (63) (PDF - 507.4Ko) : 200 m de réseau, une chaudière bois de 900 kW et un appoint gaz.
Une chaufferie bois pour le lycée de Presles à Cusset (03) (PDF - 1.6Mo) : une chaudière bois de 3 MW et un appoint gaz de 2,1 MW.
Le centre Hospitalier d’Aurillac « au bois » (15) (PDF - 2.3Mo) : deux chaudières bois de 1,5 et 2,5 MW et deux au gaz en appoint.